Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Au chapitre de 2017 il avait été demandé au conseil général d’explorer la possibilité de lancer un projet commun avec les Missionnaires d’Afrique en  Ouganda au service des réfugiés.
Ce projet était né de l’effort combiné des deux Instituts pour faire un geste concret de gratitude envers le Seigneur pour nos 150 ans d’existence.
Le choix s’est porté sur Ukusijoni, localité isolée du diocèse d’Arua.

Sr Magdalena Orczykowska (à gauche) et Sr Linah Siabana

La mer est belle et vaste, la nuit à peine achevée, le soleil pointe et il va gagner ! Que c’est rassurant pour 2021 ….

Merci à Béatrice pour ses souhaits : “Tous mes vœux pour que nous continuions à vivre d’espérance, jour après jour, en mettant notre force sur les choses essentielles de la vie, surtout l’attention aux autres.
Pas besoin d’imaginer que nous devrions faire de grandes choses dans ce monde si compliqué.
Au fur et à mesure que les années s’additionnent,  être simples et aimer nos familles – nos ami(e)s – tous ceux que nous rencontrons au fil des jours.
Parfois notre santé nous joue des tours et rester optimiste n’est pas facile…
Famille Lavigerie, que le Seigneur nous bénisse et sachons l’aimer plus que tout !”

“A quoi cela sert
que le Christ soit venu pour un temps
dans la chair
s’il ne vient pas aussi dans la tienne ?
Prions pour que sa venue advienne en nous
chaque jour
et que nous puissions dire:
Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi”.
Extrait d’une homélie d’Origène

Le cri d’un des demandeurs d’asile du camp de Moria sur l’île de Lesbos ébranle nos raisonnements en ces jours qui précèdent Noël   : « L’Europe, c’est quoi ? On n’est pas des humains ? Vous êtes en train de dormir bien. Vous vivez bien, vous mangez bien. Traverser la mer entre la vie et la mort, et vous ne voulez pas nous prendre ? »

Voici comment ce jésuite qui a écouté ce cri, l’interprète : “Dans leur malédiction,  dans l’interpellation qu’ils nous font en nous disant que nous sommes méchants parce que nous ne sommes pas justes et que nous les faisons souffrir injustement, ils nous bénissent. La rudesse de leur parole et de leur cri vient éveiller en nous le meilleur des ressources qui,  peut-être,  ont été enfouies dans nos embourgeoisements, nos sécurités, nos peurs et nos nombrilismes. »
Merci,  P. Maurice Joyeux !

Nicole Robion, communauté de Sceaux

Le village de Naawuni a été touché par de fortes inondations qui ont détruit de nombreuses maisons, laissant les gens dans l’angoisse et la tristesse. Ils se sont réfugiés dans les écoles et la chapelle paroissiale. Ce village était entouré d’eau de tous côtés. Les gens ne pouvaient plus aller aux champs pour chercher de la nourriture. Pour traverser, ils utilisaient de petites pirogues.

Vue aérienne du village inondé

Nous sommes allées leur rendre visite pour prendre conscience de la situation et ils ont exprimé leurs besoins les plus urgents: nourriture, ciment, savon, vêtements, spécialement pour les petits enfants et les bébés, etc…. Notre paroisse a lancé un appel et une collecte de fonds pour les aider. Nous sommes aussi concernées et avons apporté notre contribution.

Communauté de Gumo (Ghana) 

Notre communauté a reçu un important don de pépinières d’arbres et de plantes de la part d’un particulier. Nous avons eu la joie de les partager, à notre tour, avec notre paroisse.

Grâce à Sr Caritas Nizigiyimana, les jeunes de notre communauté chrétienne ont été une fois de plus sensibilisés et plusieurs arbres ont été plantés sur le terrain de l’église. Chaque jeune a été également responsabilisé pour l’entretien d’un arbre.

Communauté de Gumo (Ghana)

Pour l’anniversaire de la mort du Cardinal Lavigerie  ce 25 novembre, nous publions un article écrit le 5 mars 2019 par Père Bernard Ugeux, M.Afr

Ce temps de jubilé est pour nous une occasion de poser un regard chrétien renouvelé sur nos frères et sœurs, sur l’Église, l’Afrique, le Monde…
Jésus a une façon unique de regarder les personnes qu’il rencontre, surtout les plus fragiles, de reconnaître les signes des temps dans les attentes des foules sans berger et les oppositions des autorités religieuses. Il a renouvelé l’espérance de son peuple.
Quant au Cardinal Lavigerie, lui aussi, tout au long de sa vie, il pose un regard d’une grande profondeur et d’une forte exigence sur les réalités du monde et de l’Église…
LIRE PLUS

Salutations d’Agripina, Divine et Louise !  Nous venons vous partager   un peu de notre expérience d’une semaine, en tant que postulantes de première année.

Nous sommes arrivées dans la communauté des Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique  à Loruvani-Arusha le 16 octobre 2020 pour commencer notre postulat. Agripina vient  du Kenya, Divine et Louise viennent  toutes les deux du Rwanda.
LIRE PLUS

 « Je reviendrai vous prendre avec moi, afin que là où je suis vous soyez vous aussi. »
(Jn 14,3)

 LES SŒURS MISSIONNAIRES DE NOTRE-DAME D’AFRIQUE
vous invitent à partager leur espérance et à prier pour :

Sœur Lucie PRUVOST (Jean du Sacré Cœur)

de la communauté de Marseille « Accates »
entrée dans la Vie à  Marseille hôpital
le 24 novembre 2020

à l’âge de 88 ans,
dont 59 ans de vie religieuse missionnaire en Algérie, Tunisie, Italie  et France.

« Je reviendrai vous prendre avec moi, afin que là où je suis vous soyez vous aussi. »
(Jn 14,3)

LES SŒURS MISSIONNAIRES DE NOTRE-DAME D’AFRIQUE
vous invitent à partager leur espérance et à prier pour :

 Sœur Marie-Thérèse MASSUEL (Monique de Tagaste)

de la communauté de Verrières-Le-Buisson
entrée dans la vie à Verrières -Le -Buisson
le 19 novembre 2020
à l’âge de 90 ans, dont 67 ans de vie religieuse missionnaire.
 Sa vie missionnaire s’est déroulée en Algérie, Tunisie et France.