Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Dans cette période difficile, les soeurs de la communauté de Dar es Salam ont décidé de célébrer l’Intégrité de la Création en prenant un soin particulier de leur jardin.

Sr Cecylia apprend au jardinier, comment tailler un arbre pour qu’il donne plus d’ombre, comme un parapluie. LIRE PLUS

Les Sœurs de la communauté de Rome et le Conseil Général, se sont rendues dans la Villa Pamphili pour prier dans la nature et confirmer leurs liens avec la Création, avec sa beauté et sa bonté. Elles nous partagent un souvenir de cette belle journée de communion et de paix.

 

En ce mois de célébration de la Création, nous, novices de Bobo, aimerions vous partager ce que nous avons découvert à travers la nature et la joie que nous expérimentons en en prenant soin.

Nous faisons partie de la nature et en avons besoin. Nous sommes reconnaissantes de cette richesse que Dieu nous a confiée. LIRE PLUS

 

Qui a pu penser que le coronavirus risquait de tarir la source de notre joie ? Venez à Verrières-le-Buisson un certain 3 septembre. C’est le jour où nous »jubilons » avec plusieurs de nos sœurs ….

L’après-midi, autre expression de notre « jubilation », mais, cette fois-ci, le personnel de la Maison St Charles, en tenue africaine, dans les danses, s’en est donné à cœur joie, aussi avions-nous l’impression que c’était toute la famille St Charles de Verrières qui jubilait !

LIRE PLUS

La communauté de Gumo est très engagée dans sa lutte contre la traite des êtres humains.

Prospérine, Caritas et Sabine ont suivi de janvier à avril, le cours en ligne sur la Traite des êtres humains et la gestion de projets de l’Université St Leo. Elles sont très satisfaites de la formation et des outils importants acquis. LIRE PLUS

Huguette Regennass, smnda

Éducatrice de Jeunes enfants de formation, et aujourd’hui à la retraite, j’ai cherché comment retrouver ce monde des petits que j’aime beaucoup. Depuis janvier 2015, je me suis engagée dans les équipes de « Main dans la Main », une association de bénévoles, pour être présents auprès des enfants hospitalisés afin d’améliorer au sein de l’hôpital, la qualité de vie de l’enfant et de sa famille, en étroite collaboration avec le personnel médical et soignant. LIRE PLUS

Il y a un temps pour tout… un temps pour commencer et un temps pour finir.

A la mi-juin nos frères novices Missionnaires d’Afrique nous ont invitées à répéter avec eux les chants de leur messe de clôture pour l’année spirituelle 2019-2020.

novices 1

Nous étions contentes de ce geste de collaboration, les novices des Sœurs de l’Annonciation de Bobo (SAB) étaient aussi impliquées. Cela s’est fait dans un vrai esprit de famille. Pendant les répétitions, nous avons appris différents chants : certains dans la langue locale des novices, d’autres en français et en anglais. LIRE PLUS

ENSEIGNER LE FRANÇAIS ET PLUS…

 

J’enseigne comme bénévole le français à de jeunes asiatiques débutants, au Centre France-Asie, dépendant des Missions Étrangères de Paris (MEP).

En raison du Corona Virus et de l’exigüité des locaux,  le Centre a été fermé et ne rouvrira qu’en septembre. Non confessionnel, il fonctionne dans un esprit d’ouverture tout-à-fait évangélique.
LIRE PLUS

Réunion de Sr Léocadie avec les jeunes et les femmes à Kinteko (Rwanda)

Kinteko est une sous-paroisse de la cathédrale pas loin de notre communauté de Butare. Malgré sa proximité avec la ville, sa population est très périphérique avec beaucoup de jeunes sans emploi et de jeunes mères célibataires.

Elle est connue comme très difficile et très pauvre matériellement, humainement et spirituellement. La pauvreté matérielle ajoute un lourd fardeau aux difficultés de la vie familiale qui devient parfois l’enfer.

Les premières victimes, les enfants, très jeunes, désertent le toit familial pour vivre des aventures en ville, se tournent vers la drogue, deviennent des criminels ou la proie facile des trafiquants d’êtres humains. La population de Kinteko est en quelque sorte livrée à elle-même. Aucun religieux, religieuse ne travaillait dans ce village. Touchée par cette réalité, notre communauté y a réfléchi et nous avons décidé de faire quelque chose avec les femmes et les jeunes.  LIRE PLUS