Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

PAIX SANS FRONTIÈRES À MADRID

Dans «l’esprit d’Assise», plus de 300 dirigeants religieux et laïcs du monde entier se sont rendus à Madrid pour la réunion internationale de «Paix sans frontières» organisée par St Egidio.

Ils ont fait entendre les lamentations et les cris de ceux et celles qui sont exclus du bien-être, et de ceux et celles qui sont victimes des trop nombreuses guerres qui se poursuivent dans notre monde. De Madrid, un «NON» puissant s’est élevé contre l’extrémisme religieux et contre la tentation classique de croire que de grands problèmes peuvent être résolus par un seul groupe ou un seul pays.

 

Lors de la séance d’ouverture, le Président de la République centrafricaine (RCA), a évoqué les nombreux défis à relever et les efforts déployés pour instaurer la paix dans son pays. Les tables rondes ont réuni des milliers de participants de différentes religions venus du monde entier, pour vivre trois jours de dialogue, réfléchir et partager sur des thèmes liés à la paix: justice sociale, violence, rôle des réseaux sociaux, avenir de l’Europe et de l’Amérique latine, migration, préservation des lieux de culte, femmes, coexistence dans les villes. Je n’ai pu participer qu’à 4 des 27 tables rondes proposées et le choix était difficile ! Dans l’un d’eux, j’ai rencontré Mgr Teissier d’Algérie, reconnaissant, comme d’habitude, de l’excellent travail accompli par les frères et sœurs missionnaires d’Afrique dans le dialogue interreligieux dans la vie.

La prière pour la paix a eu lieu à différents endroits, avec diverses prières selon les traditions religieuses. Les églises chrétiennes se sont réunies dans la cathédrale Notre Dame de l’Almudena qui était vraiment remplie de pasteurs et de fidèles de toutes les Eglises, dans une atmosphère très priante. Une procession de paix s’est formée des différents lieux de prière pour se rendre à la cathédrale, où a eu lieu la cérémonie finale. La cathédrale étant en face du Palais Royal, de nombreux touristes regardaient passer la procession où des chefs religieux revêtus de leurs tenues rituelles rendaient visible l’unité dans la diversité: juifs discutant avec des musulmans, bouddhistes et shintoïstes discutant avec des évêques et cardinaux catholiques.

Sr Begona à la conférence inaugurale

Nous tous, participants à la réunion «Paix sans frontières» à Madrid, avons ressenti un grand appel dans les rencontres, discours, tables rondes et conversations, à sortir de nos clôtures, de nos frontières devenues des prisons et des barrières, pour redécouvrir le monde comme « un foyer commun ».
Begoña Iñarra, Cté Islas Cíes, Madrid (Espagne)

Partagez !