Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

La maison “Une pour tous”

Le 30 novembre 2019 Sr Kordula de la communauté de Karlsruhe en Allemagne, a participé à l’atelier « Idées pour internationaliser la ville. »

L’internationalité frappe dans la ville de Karlsruhe. La mairie a mis en place des structures qui favorisent le vivre ensemble de gens venus de tous les horizons. Les participants à cet atelier avaient tous un engagement envers des personnes provenant des cinq continents.

Nous avons commencé par un brainstorming sur comment nous voyons une société internationale et interculturelle dans la ville. Chaque groupe réfléchissait sur un des sujets : formation, quartier, participation, engagement et loisirs.
Nous avons convergé dans trois domaines importants: la politique – les attitudes de justice et de tolérance et l’application des droits humains qui en découlent -, l’économie – avec l’importance de former le personnel qui est dans les structures – et la religion. Dans la ville il y a déjà un jardin des religions animé par des personnes de différentes religions. Je me suis inscrite au groupe de la religion. Chacun devait proposer 8 mesures concrètes pour améliorer le vivre ensemble dans la ville. De ces 8 solutions le groupe en choisissait une qu’il fallait ensuite visualiser de manière créative.
J’ai été frappée par le fait que la plupart ont imaginé une maison ouverte pour tous, appelée « une pour tous ». Cette maison permettrait aux acteurs des différentes religions, cultures et nationalités d’offrir des espaces de rencontres, d’activités culturelles, une salle de silence et de prière, une cuisine, un coin de lecture et des jeux d’enfants, la possibilité de garder des petits enfants, et aurait des bureaux d’informations facilitant la vie des nouveaux arrivés à un nouvel
environnement. Avec ces idées des gens de la base, la mairie pourra mettre cette structure en place, en vue d’améliorer la culture de bienvenue et d’encourager les allemands et les non allemands à créer des espaces qui donnent envie de se rencontrer.

La communauté des Sœurs de N. D. d’Afrique et des Missionnaires d’Afrique de la Maison Lavigerie, la maison « Une pour tous ».

Ce profil rêvé par une cinquantaine de personnes en contact avec des migrants est exactement ce que nous voulons vivre ici en tant que communauté Lavigerie dans notre nouvelle maison nommée « Maison Lavigerie, un centre de rencontre interreligieux et interculturel de l’Eglise catholique de Kasruhe. »

Kordula WEBER, Cté Karlsruhe, (Allemagne) 

Partagez !