Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Prier au rythme du monde autour du film « des hommes et des dieux »

 Prier au rythme du monde
autour du film « des hommes et des dieux »

Nous étions une quinzaine,
étudiantes, jeunes professionnels et sœurs missionnaires de Notre-Dame d’Afrique
pour prier et échanger autour du film  » Des hommes et des dieux  »
et partager ensuite le repas.

Nous avons d’abord écouté un texte de Christian de Chergé :

 » Depuis qu’un jour, il m’a demandé, tout à fait à l’improviste,
de lui apprendre à prier,
Mohammed (un habitant du village)
a pris l’habitude de venir s’entretenir régulièrement avec moi.
C’est un voisin. Nous avons ainsi une longue histoire de partage.

Un jour, il trouva la formule pour me rappeler à l’ordre
et solliciter un rendez-vous :
 » Il y a longtemps que nous n’avons pas creusé notre puits !  »
L’image est restée.
Nous l’employons quand nous éprouvons le besoin d’échanger en profondeur.

Une fois, par mode de plaisanterie,
je lui posais la question :
 » Et au fond de notre puits, qu’est-ce que nous allons trouver,
de l’eau musulmane, ou de l’eau chrétienne ?  »
Il m’a regardé mi-rieur, mi-chagriné :
 » Tout de même, il y a si longtemps que nous marchons ensemble
et tu me poses encore cette question !
Tu sais au fond de ce puits-là,
ce qu’on trouve, c’est l’eau de Dieu. « 

    Quel est ton nom ?

On te nomme Dieu mais qui es-tu ?
On te nomme Dieu mais qui es-tu ?

Quel est ton nom qui enfante la vie ?
Quel est ton nom qui fait naître le feu ?
Dis-nous comment ton jour brille sans nuit !
Dis-nous comment le soleil te bénit !

On te nomme Dieu mais qui es-tu ?
On te nomme Dieu mais qui es-tu ?

Quel est ton nom toi vers qui nous marchons ?
Quel est ton nom toi qui cherches nos pas ?
Dis-nous comment tu rejoins nos chemins !
Dis-nous comment tu attends nos retards !

On te nomme Dieu mais qui es-tu ?
On te nomme Dieu mais qui es-tu ?

Après un temps de silence, nous avons écouté la Parole de Dieu :
Dans notre cœur, il y a l’Amour ; un Amour qui nous invite à n’aimer  » ni de mots, ni de langue, mais en actes et en vérité  » comme l’ont fait les moines de Tibhirine et tant d’autres.

1 Jn 3,16-18 :
A ceci nous avons connu l’Amour : celui-là a donné sa vie pour nous.
Et nous devons nous aussi donner notre vie pour nos frères.
Si quelqu’un jouissant des biens de ce monde,
voit son frère dans la nécessité et lui ferme ses entrailles,
comment l’amour de Dieu demeurerait-il en lui ?
Petits enfants, n’aimons ni de mots, ni de langue, mais en actes et en vérité.

Jésus le Christ, lumière intérieure, ne laisse pas mes ténèbres me parler.
Jésus le Christ, lumière intérieure, donne-moi d’accueillir ton amour.

Nous avons pris le temps de méditer personnellement à partir des propositions qui nous étaient faites puis de partager si nous le désirions :

 » Je prends un temps de silence pour me rappeler des scènes du film
‘Des hommes et des dieux’ qui m’ont particulièrement touché-e,
des moments de la vie des moines où nous les avons vus
aimer  » en actes et en vérité « .
Qu’est-ce qui m’a frappé dans la vie de ces hommes ?

Je peux aussi prolonger mon regard en me souvenant d’autres personnes
qui aujourd’hui aiment  » en actes et en vérité « .
Je prends le temps de prier pour elles.

Nous avons terminé notre prière en écoutant Anastasie et Suzanne (sœurs missionnaires de Notre-Dame d’Afrique ayant vécu en Algérie) réciter le Notre Père en arabe.

Notre Père en arabe

Partagez !