Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

Couleurs de Carême : le vert

 Le vert des palmiers et de l’Espérance !

Et beaucoup de gens étendirent leurs manteaux sur le chemin;
d’autres, des jonchées de verdure
qu’ils coupaient dans les champs.
et ceux qui marchaient devant
et ceux qui suivaient criaient :

« Hosanna !
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Béni soit le Royaume qui vient, de notre Père David !
Hosanna au plus haut des cieux ! »

Mc 11, 8-10

  « Jésus est la foi, la charité, la liberté, la lumière,
tous ces biens que les hommes cherchent
avec tant d’ardeur
et qu’ils ne trouvent pas
parce qu’ils les cherchent en dehors de lui. »

Cardinal Charles Lavigerie

 palmier « Je dois me souvenir que l’Église chante :
que la croix est notre unique espérance
et qu’il n’y a rien à espérer que par cette voie. »

Mère Marie Salomé

 

 Je me prépare à prier avec le texte lu au début de la messe des Rameaux.
J’imagine Jésus monté sur un ânon;
des vêtements sont étalés par terre ainsi que des branchages
pour lui rendre hommage.

Dans ma culture, par quel geste honore-t-on une personne importante ?

J’écoute chanter la foule :
« Hosanna !
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Béni soit le Royaume qui vient, de notre Père David !
Hosanna au plus haut des cieux ! »

A chaque Eucharistie nous redisons ces paroles dans le Sanctus.
Je demande au Seigneur la grâce
de renouveler ma manière de comprendre et de dire ce chant
durant la Semaine Sainte.

 

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *