Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

St Augustin : La vie heureuse…

St Augustin, Soeur Missionnaire de Notre-Dame d'Afrique

Texte de St Augustin : La vie heureuse

 

  Comment définir le bonheur ?

Résurrection, peinture de Cécile, Soeur Missionnaire de ND d'Afrique

Si les hommes désirent tous être heureux,
ils sont divisés sur la nature du bonheur.
Ni la profession des armes,
ni celle d’avocat ou de juge,
ni celle d’agriculteur ou de marin,
ni aucune autre n’est désirable
au point de s’identifier avec la vie heureuse.
La vie n’est vraiment heureuse
qu’autant qu’elle est éternelle.
Le bonheur ne veut rien moins que l’éternité.

Tout homme, quel qu’il soit, veut être heureux.

Tout homme, quel qu’il soit, veut être heureux.
Personne qui ne désire être heureux,
et qui ne le désire par-dessus tout.
Je dirai plus, tout ce qu’on peut désirer d’ailleurs,
c’est pour le rapporter au désir d’être heureux.

1 team couleurs

  Les hommes sont entraînés par des passions diverses,

Danse aquarelle, Cécile, Soeur Missionnaire de ND d'Afrique

l’un désire une chose et l’autre en veut une autre ;
il y a dans le genre humain bien des conditions différentes,
et dans cette multitude de conditions
chacun choisit et adopte celle qui lui plaît ;
mais quel que soit l’état de vie dont on fasse choix,
il n’est personne qui ne veuille être heureux.

La vie heureuse est donc le bien commun que tous ambitionnent ;

mais quel moyen d’y arriver,
quel chemin prendre pour y parvenir,
c’est là que les hommes ne sont plus d’accord.
Si donc nous cherchons la vie heureuse sur terre,
je ne sais si nous pourrons la trouver,
non que ce que nous cherchons soit mauvais,
mais parce que nous ne cherchons pas
le bien là où il se trouve.

éclats de couleurs, Cécile Soeur Missionnaire de ND d'Afrique

L’un dit :

feuillage, Cécile Soeur Missionnaire de ND d'Afrique

« Heureux ceux qui suivent la profession des armes » ;
un autre soutient le contraire
et dit : « Heureux ceux qui cultivent les champs.»
«Vous vous trompez, dit celui-ci,
heureux ceux qui brillent au barreau par leur éloquence,
qui défendent les intérêts de leurs concitoyens
et dont la parole devient l’arbitre de la vie
et de la mort des hommes. »

« Non, répond celui-là,

 heureux bien plutôt ceux qui jugent
et qui ont l’autorité
pour écouter les débats et prononcer la sentence. »
« Vous êtes dans l’erreur, dit un autre,
heureux ceux qui traversent les mers,
ils apprennent à connaître du pays
et réalisent des gains considérables ? »

Mer, peinture, Cécile Soeur Missionnaire de ND d'Afrique

Comment se fait-il donc que de toutes les conditions de la vie,
il n’en est pas une seule qui soit agréable à tous,
tandis que tous sont unanimes pour aimer la vie heureuse? 

St Augustin

 

 

 

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *