Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

Semaine Sainte à Alger

L'équipe 2014 !

Vivre la Semaine Sainte avec l’Église d’Algérie

« Laissez la lumière entrer ! »

   

1 Alger

Baie d’Alger

1 Notre-Dame d'Afrique

Basilique Notre-Dame d’Afrique

Porte de la basilique ND d'Afrique

Laisser la lumière entrer !

Christian de Chergé demanda un jour à son ami Mohammed :

«Et au fond de notre puits,
qu’est-ce que nous allons trouver ?
de l’eau musulmane ou de l’eau chrétienne ?
»
Mohammed répondit :

«Tu sais, au fond de ce puits-là,
ce qu’on trouve,
c’est l’eau de Dieu.»
  Petit groupe de jeunes professionnels français du Réseau Jeunesse Ignatien, nous sommes partis dans le but de vivre la semaine Sainte à Alger. Chacun attendait de vivre intensément ce temps de carême, et était désireux d’aller à la rencontre de la réalité du peuple algérien. L’accueil que nous avons reçu a été plus que chaleureux, et s’est manifesté tout au long du séjour.

 

Les visites culturelles nous ont permis de nous familiariser avec l’Histoire du peuple algérien, une histoire douloureuse qui pourtant nous a été évoquée de manière sereine et (à notre surprise) sans rancune.
Nous avons été touchés par le désir du peuple algérien d’avancer avec la France dans un nouvel élan. Cette envie de construire une nouvelle Algérie s’est également ressentie lors de notre rencontre avec des étudiantes en génétique et médecine.

1 Abd el Kader

Abd el Kader

 

  C’est dans le dialogue islamo-chrétien
que nous souhaitions vivre la semaine Sainte.
Tout d’abord nous nous sommes imprégnés
de cette Église d’Alger, petite en nombre,
mais tellement grande par la foi
de ses membres
qui, parfois, doivent faire face à des obstacles professionnels et/ou familiaux.
Au travers des différentes messes,
nous avons découvert la diversité de l’Église d’Alger : des migrants aux expatriés,
en passant par les chrétiens nés en Algérie,
jusqu’aux multiples communautés religieuses
présentes et engagées sur place.
Quelle force, quelle joie, quelle spontanéité,
à travers tous ces visages qui
célèbrent ensemble
et d’une même voix  la présence du Christ !
   

 

1 Laurence au centre d'accueil des migrants

Laurence au centre d’accueil des migrants

1 Yoga avec les migrants

Yoga avec les migrants

1 CCU Riccardo

Au CCU, Riccardo, jésuite

 

1 Damien au CCU

Damien, jésuite, au CCU

Quant aux communautés religieuses, nous avons été enchantés par leur soucis d’accueillir chacun tel qu’il est, avec sa culture, sa foi, son histoire, sans vouloir le changer, et de permettre des rencontres multiculturelles pour créer des échanges et construire demain ensemble.

Cela est illustré à travers le soutien scolaire mené par les Pères Blancs, et auprès des migrants par les Sœurs Blanches. Cela est aussi visible par la présence des jésuites dans les centres culturels universitaires. A travers l’école de la différence, initiative proposée par le Père José Maria, le dialogue interreligieux entre jeunes de différentes cultures donne l’opportunité d’une ouverture à l’autre… et à l’Autre !

Que gardons-nous de ce voyage ?

La richesse d’une église
telle que Notre Dame d’Afrique,
qui invite chrétiens et musulmans
à prier les uns pour les autres,
les uns avec les autres.
Nous avons saisi la nécessité
de la présence de l’Église en pays musulman,
avec un regard plus juste
sur le peuple et la culture algérienne.
Avec un plus grand désir
de creuser davantage notre puits.

Notre-Dame d'Afrique, priez pour nous et pour les Musulmans

Notre-Dame d’Afrique,
priez pour nous et pour les Musulmans

 

       

Comme le disent les soufis :
« Il y a autant d’âmes
que de chemins qui mènent à Dieu. »

  Un grand CHOUKRANE aux Pères Blancs, aux communautés
et aux algérois qui nous ont accueillis les bras grands ouverts, bien au-delà des frontières !

Cécile, Clémence et Pauline

     

 

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *