Le Pape François a accordé une interview à l’agence Reuters.

Cri du cœur ou d’exaspération, la sortie du Pape, dans une interview à l’agence REUTERS, est en train de faire le buzz.
Et c’est certainement l’effet recherché par le souverain pontife qui enfonce le clou en déclarant : « Investir en Afrique, mais de manière ordonnée et créer des emplois, et non  y aller pour l’exploiter ».
Il ajoute : « Lorsqu’un pays accorde l’indépendance c’est une indépendance superficielle puisque le sous-sol n’est pas indépendant.
Et puis les gens se plaignent du fait que des Africains affamés viennent ici ! Il y a des injustices là-bas ». Lire plus

Partagez !