Qu’est-ce qui vous a amené à vous impliquer dans le dialogue interreligieux ? D’où vient votre intérêt pour l’autre, le différent ?

P.P. -L’autre différent, quand j’avais 6 ans, c’était pour nous,  les protestants qui avaient leur église au  bout du terrain de mon grand-père à Cacouna dans le Bas St-Laurent. L’été, on les entendait chanter leurs hymnes en anglais et ma mère attirait notre attention sur le cantique  Plus près de toi mon Dieu = Nearer my God to Thee

LIRE PLUS

Partagez !