Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

Voeux de Noël 2013 de Tunisie

Vœux de Noël de Chantal, communauté de Tunis Raspail

Chantal, soeur Blanche belge

Chantal,
sœur Blanche belge

25 ans de vie religieuse de Chantal

25 ans de vie religieuse de Chantal

 

 

paysage de Tunisie

paysage de Tunisie

 

Nos amis tunisiens vivent, depuis trois ans maintenant, dans l’attente de jours meilleurs. C’est un peu la marche dans le brouillard dont souffrent particulièrement tous ceux qui sont démunis, sans travail, dans l’insécurité.

Certains ont les yeux tournés vers le passé et rêvent d’un monde qu’ils ont idéalisé. D’autres regardent davantage vers l’avenir et engagent leur responsabilité personnelle pour le construire, tout en cherchant les moyens qui permettraient de donner réalité à leur espoir. Une constitution nouvelle devrait voir le jour, mais a du mal à prendre forme du fait des regards radicalement différents sur le monde et ce qu’il devrait être. Une grande liberté de la parole est apparue après des décades où seule avait droit de cité la parole officielle.

Le pays se trouve être également un couloir d’immigration pour les migrants d’Afrique subsaharienne, migrants fuyant souvent la guerre, la faim et les violences pour tenter « le rêve européen ». De grands espoirs viennent souvent se fracasser contre les rivages de l’Europe, comme nous le rappellent avec douleur les tragédies de Lampedusa.

Aussi, faisons-nous volontiers nôtre l’espérance confiante exprimée par le synode de la nouvelle évangélisation qui s’est tenu à Rome en octobre dernier : un « courage serein inspire également notre regard sur le monde contemporain. Nous ne nous sentons pas intimidés par les conditions des temps que nous vivons. C’est un monde plein de contradictions et de défis, mais il reste création de Dieu, blessé certes par le mal, mais toujours aimé de Dieu, dans lequel peut germer à nouveau la semence de la Parole afin qu’elle donne un fruit neuf. .. Notre Église est vivante et affronte, avec le courage de la foi et le témoignage de tant de ses fils, les défis que l’histoire nous lance » (Message au peuple de Dieu § 6).

Comme l’année précédente, nous sommes sur Tunis une communauté de 7 sœurs, de 6 nationalités différentes. J’ai continué mon travail de gestion des activités dans notre maison d’Etudes: bibliothèque pour lycéens et étudiants, les cours d’arabe dialectal d’arabe tunisien donnés par deux de nos sœurs.

Avec l’une d’elle, je continue d’investir dans la publication d’une méthode d’apprentissage de l’arabe tunisien. Il nous semble bon de ne rien perdre de ce patrimoine linguistique que nos sœurs ont su développer pendant plus de 40 ans. Le premier volume devrait sortir en janvier 2014.

Nous restons soucieuses de faciliter une adaptation dans ce pays qui nous accueille par l’apprentissage de la langue, par la découverte d’une autre culture, d’une autre religion, par la découverte de ce qu’apportent les relations tissées dans la confiance et l’amitié avec une société bien différente de celle de nos pays d’origine.

Pour la formation permanente des personnes au service du diocèse, avec le Père André Ferré missionnaire d’Afrique) nous donnons des sessions en islamologie et sur le dialogue interreligieux chaque samedi matin. Le groupe de quinze participants est désireux non seulement de mieux connaitre l’islam, mais aussi de rentrer dans une démarche d’ouverture à une autre religion et à une autre culture pour ensuite penser la foi chrétienne au cœur même de la rencontre, d’entrer dans l’intelligence de notre foi face aux questions nouvelles que suscite en elle  le dialogue avec les croyants de l’islam.

Deux après-midi par semaine, j’ai la joie de rejoindre l’équipe qui assure l’accueil et à la cathédrale de Tunis et sa visite. Les visiteurs, touristes, jeunes étudiants, couples, familles tunisiennes, sont nombreux à franchir le portail, parfois en simples curieux, mais aussi avec le désir de mieux connaitre ce que vivent les chrétiens.

Ce sont des occasions uniques de rencontres où les uns et les autres tentent de faire un pas vers l’autre en respectant les différences, en ajustant son regard à ce que vit l’autre dans son expérience de foi, en dépassant les préjugées, en vue d’un vivre ensemble dans la société plus fraternel. Joie de découvrir des chercheurs de Vérité, des artisans de paix, des cœurs purs, des créateurs de Vie.

Une fois par mois, je participe aux réunions de deux autres groupes qui me sont chers :

Le GRIC (groupe de Recherche Islamo-Chrétien). Dans une ambiance amicale et de réflexions à deux voix, nous avons travaillé plus spécialement sur le thème de Noé pour découvrir à partir de nos textes sacrés et nos spécificités religieuses, ce qu’ils peuvent nous dire aujourd’hui.

Et un petit groupe de femmes de mariage islamo-chrétien. Nous avons cherché à approfondir, en cette année de la foi, les textes conciliaires et à les travailler, en lien avec notre foi vécue en Tunisie.

Pour la veillée de Noël, en la Cathédrale de Tunis,  nous préparons un concert intitulé  «Rencontre des cultures et des religions dans la musiques classique » (morceaux de Mozart, Händel, Couperin, Bach et des chants de Noël)  au profit des enfants abandonnés de l’association « Voix de l’Enfant ». Nous sommes un groupe très pluriel au niveau des nationalités, des confessions et convictions religieuses : l’orchestre de chambre de Sfax dirigé par une dame Bulgare et la chorale de la cathédrale formées par des tunisiens élèves au conservatoire, des étudiants de l’Afrique subsaharienne ou d’autres qui travaillent à Banque Africaine de Développement, des femmes de mariage islamo chrétien, des prêtres, des religieux et religieuses venant de plusieurs continents. C’est la grâce de Noël, fête du Prince de la Paix,  qui nous rassemble dans la joie et la fraternité.

communauté de Tunis avec des amis dont celles de MyMed

communauté de Tunis
avec des amis
dont Marion, Marie-Gabrielle et Tiphaine de MyMed

communauté de Tunis

communauté de Tunis

 

 

 

 

 

 

 

Assemblée générale du GRIC

Assemblée générale du GRIC
novembre 2013

 

 

 

 

 

 

 

cathédrale de Tunis

cathédrale de Tunis

JOYEUX NOEL  ET MEILLEURS VŒUX POUR 2014 A CHACUN DE VOUS.

Bien à vous, Chantal

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *