Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

« AVEC GABRIEL» GROUPE JUDEO-ISLAMO-CHRETIEN

« Chercheurs de Dieu, nous avons à cœur de nous rencontrer
pour partager nos différences
et nous aider à grandir dans une interconnaissance
dans le respect et l’écoute de chacun !
Nous souhaitons enrichir notre dialogue,
en nous laissant pénétrer
par les Écritures de nos différentes traditions monothéistes.
Allons aux sources chercher les clés
qui nous aideront à échanger
et à travailler nos représentations
dans une démarche d’ajustement.
Entrons dans le langage de l’autre
pour un meilleur vivre ensemble
dans un élan d’ouverture à la fraternité.
Laissons notre foi s’éclairer mutuellement
par ce que nous recevons de l’autre.
afin que tous puissent s’exprimer librement. »

Un repas fraternel du «Groupe Gabriel ». Au fond en rose, Odile Payen, SMNDA.

Cette charte nous a permis de nous connaître et de tracer une ligne directrice commune pour nos rencontres.
Notre première année nous avons commencé par un regard croisé sur nos textes fondamentaux : L’Amida (ensemble de bénédictions occupant une place centrale dans les offices de prière du judaïsme), Notre Père et Al Fatiha.
L’année dernière, nous sommes partis sur le sens de la Parole dans nos traditions, toujours à partir de nos textes pour aboutir en milieu et jusqu’à la fin de l’année au thème de l’Esprit.
Cette année, nous abordons le thème de la Miséricorde. Après avoir débroussaillé le terrain avec les racines de la miséricorde et les différents sens dans nos différents textes, nous abordons ce thème sous différents facettes que nous avons planifiées tout au long de l’année : la Miséricorde de Dieu dans le regard du père de l’enfant prodigue, Miséricorde et aumône, Miséricorde et pardon, Miséricorde et adultère, Miséricorde et cœur, Miséricorde et couple, Miséricorde et Alliance.
La particularité de ce groupe est d’aller au-delà d’une ouverture sur le savoir dogmatique du croyant d’une autre foi, vers un partage de l’appel à un changement d’attitude dans  le quotidien. Au-delà de l’intelligence, nos cœurs sont « mis en branle », car la miséricorde n’est pas un concept intellectuel à disséquer, elle engage tout notre être, tout notre
cœur.
Ce groupe a des liens avec deux autres groupes islamo-judeo-chrétien (dans le grand Lyon il existe plus de 30 groupes interreligieux) : l’un vise le partage de notre vie spirituelle ; l’autre échange sur « foi et doute ».
Tous ces croyants en marche vont se retrouver le 25 mars à Décine (banlieue de Lyon) pour louer Marie ensemble.

Odile Payen, smnda, cté de Villeurbanne (France)

Partagez !