Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

Sœurs Blanches, Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique, au Kenya

Les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique au Kenya

depuis 1907…

 

Le Kenya

Le Kenya

Le 21 avril 1907, les six premières sœurs arrivèrent sur la côte de Mombasa. L’évêque Émile Allgeyer, alors Vicaire Apostolique du Zanzibar, avait en effet demandé aux Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique d’ouvrir une mission à Mangu, Thika, à 50 kilomètres au Nord de Nairobi 

Le 6 juin 1907, les sœurs s’installèrent à Mangu constituant la première communauté kényane des Sœurs Blanches. Pour financer la mission, les religieuses plantèrent du café et des arbres fruitiers, et apprirent les us et coutumes et la langue locale pour enseigner le catéchisme. Ensuite furent crées une maternité, un dispensaire, un orphelinat et une école, qui par la suite devinrent la « Madaraka Primary School » avec pour annexe l’auberge « Maria Goretti ».

 

 

 

Depuis, les Sœurs Blanches ont fondé diverses communautés dans d’autres zones du Kenya, intervenant dans le champ pastoral et éducatif. Le travail des missionnaires a été si apprécié qu’en 1955 l’archevêque de Nairobi, Mgr McCarthy, confia aux Sœurs Blanches la tâche de fonder un nouvel ordre religieux local, les Sœurs de l’Assomption de Notre-Dame, qui par la suite devint une Congrégation de droit pontifical, et qui intervint, outre au Kenya, en Jamaïque, dans les Indes Occidentales et aux États-Unis.

En 100 ans de fervente présence au Kenya, les Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique ont donné vie à de nombreuses œuvres dans les domaines pastoral, éducatif et caritatif, différentes de celles qui sont désormais gérées par d’autres Congrégations.

De l’Agence Fides, à Nairobi  : « C’est une contribution de toutes les sœurs qui sont intervenues au Kenya, qui ont enseigné, soigné et ont été présentes de tant de manières créatives et vitales », écrit Sœur Maggi Kennedy, des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique (MSOLA, connues comme « Sœurs Blanches ») dans un communiqué envoyé à l’Agence Fides, à l’occasion du Centenaire de la présence de la Congrégation au Kenya.

Partagez !