Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

Laïcs missionnaires de Notre-Dame d'Afrique, LMNDA  du Canada

Les Laïcs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique au Canada

Depuis quelques années, Sœur Viviane Lafrenière travaille dans l’équipe de formation et d’accompagnement des Laïcs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique (LMNDA).

Nous lui avons posé quelques questions :

 

En quoi consiste ton travail auprès des Laïcs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique ?

soeur Viviane Lafreniere, Soeur BlancheJe fais partie de l’équipe de formation de deux programmes de formation.
En tant que Sœur Missionnaire de Notre-Dame d’Afrique, nous demandons aux Laïcs Missionnaires de suivre le Programme Intercommunautaire de Formation Missionnaire sur deux ans.

La première année est une démarche de discernement vocationnel du laïcat missionnaire, tandis que la deuxième année est un approfondissement sur divers sujets touchant spécialement le laïcat missionnaire en pays en voie de développement.

 

LMNDA  josianeJe suis responsable de la recherche de personnes ressources pour cette deuxième étape. L’accompagnement de chaque participant fait partie de ce temps de formation.  C’est pour moi un  » cadeau  » que de cheminer avec une personne dans sa recherche. En parallèle à cette formation intercommunautaire, nous avons une formation pour le partage du charisme et de notre spiritualité Lavigérienne. J’ai fait, avec les LMNDA , une session sur le « Dossier Mission du Programme Lavigerie ». Les participant(e)s ont su approfondir une fois de plus notre esprit de famille Lavigérien.


 LMNDA

Laïc missionnaire de Notre-Dame d'Afrique en Tanzanie

 



Qu’est-ce que cela t’apporte ?

C’est d’une richesse inexplicable!
Les rencontres avec les jeunes
sont toujours énergisantes :
ce sont des occasions de dire ma foi au Christ aux LMNDA, de partager avec eux mon espérance dans leurs possibilités.
Je peux vous dire que j’ai été souvent témoin de vraies conversions.

 

 

 

malawi_flag

drapeau du Malawi


Qu’est-ce que tu as fait en Afrique ?

Dès le début de ma vie missionnaire, j’ai eu la responsabilité d’une École Normale (Teachers Training College ) au Malawi. J’ai enseigné la Science dans les Écoles Secondaires au Malawi et en Zambie. Comme beaucoup d’entre nous, j’ai aussi enseigné la religion, la Bible, l’histoire, les maths, lorsque qu’il y avait un manque de professeur. Les dix dernières années, j’ai aussi enseigné la Bible dans quelques congrégations religieuses locales. En ma dernière année, j’étais professeur de Bible au Grand Séminaire de Kachebere, au Malawi.

 

 

canada_flag

drapeau du Canada

Ton espérance pour l’Église du Canada ?

Dans l’Église canadienne, nous assistons actuellement à un éveil des jeunes et de leur prise de position et leur responsabilité tant au niveau de détérioration de la Création, qu’aux démunis, de la violence faite aux femmes et aux enfants.

L’Esprit est présent dans le laïcat, en Église et hors de l’Église. Le sens de la Mission s’élargit. Notre charisme du « Tout à tout » s’actualise de plus en plus dans l’ouverture à établir un dialogue inter-religieux avec les autres cultures. Les Laïcs cherchent des « espaces » pour les aider dans le contexte actuel. Et j’y vois un besoin urgent de notre part, de les accompagner et de les supporter.

Partagez !