Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

Pèlerinage à Tours

En cette année jubilaire de nos 150 ans de fondation de nos instituts missionnaires, le 7 juillet, nous étions sur les pas de Lavigerie à Tours dans la basilique Saint Martin.

 

Ce qui s’était passé à Tours ? Mgr Guibert, archevêque de Tours, avait lancé un appel à tous les diocèses de France en vue de recueillir les ressources nécessaires pour reconstruire l’église sur le tombeau de Saint Martin.

 

 

St Martin, figure très populaire, né en 316 dans la Hongrie actuelle, s’était converti au christianisme, puis était venu en Gaule où il fonda Ligugé, près de Poitiers, le premier monastère de ce pays.

Le baiser au lépreux

 

Lavigerie, fasciné par la vie bien remplie de St Martin adressa une longue lettre pastorale retraçant la vie de l’apôtre des Gaules à ses diocésains. Le 11 novembre 1866, en la fête de saint Martin, eut lieu à Tours l’inauguration de l’église provisoire élevée sur son tombeau. Lavigerie fit le voyage pour participer à la cérémonie. Il raconta ensuite comment, la nuit suivante, survint un songe qui lui laissa une vive impression : il se trouvait transporté dans un pays inconnu où des hommes à peau foncée et parlant un langage étrange venaient à lui. Et, c’est à son retour à Nancy qu’il reçut la lettre de Mac Mahon lui proposant le siège épiscopal d’Alger.

 

3 smnda, Agnieszka, Béatrix de la famille Lavigerie

Les filles et fils de  Lavigerie étaient bien représentés par 4 smnda de Sceaux, 9 MAfr.  dont Didier Sawadogo, assistant général, Gérard Chabanon, provincial d’Europe,  Jean-Marie Tardif de passage depuis le Canada, 4 MAfr. de Verlhomme et 2 MAfr. de  Bry sur Marne.

Nous avons été accueillies par les sœurs bénédictines de Montmartre. Huit d’entre elles formaient un chœur de chant avec l’une qui  dirigeait l’assemblée. Des  enfants de chœur bien formés en liturgie, aidaient aussi à rendre belle la célébration.

Au début de l’Eucharistie, Mgr Bernard Nicolas Aubertin s’est présenté comme ayant été Père Blanc pendant 20 ans, moine pendant 16 ans et aussitôt son noviciat père abbé du monastère de Lérens, évêque de Chartres pendant 14 ans et maintenant archevêque de Tours depuis 5 ans.

Dès l’introduction l’évêque nous disait combien il était reconnaissant envers les Missionnaires d’Afrique pour sa solide formation de base reçue chez eux et pour le zèle missionnaire que Lavigerie a transmis à ses missionnaires.

Nathalie Sedogo transmet la Parole de Dieu

Pendant son homélie l’évêque a souligné la coïncidence des textes du jour où Jésus envoie les soixante-douze disciples en mission et l’évènement qui nous rassemblait.

Nous avons eu une photo de famille avec l’évêque après la messe. Il y a eu aussi un apéritif dans un esprit de grande ouverture avec les chrétiens de Tours.

Nous avons pris notre déjeuner dans le restaurant des sœurs bénédictines, toujours dans un climat de partage fraternel.

Nous avons terminé notre pèlerinage par un petit moment de prière personnelle dans la crypte de la basilique St Martin.

Photo de famille

La journée a été belle, nous sommes très reconnaissantes de tout ce que le Seigneur a fait à travers la vie du Cardinal Lavigerie et de ses missionnaires.

Saint Martin priez pour nous !

Nathalie Sedogo
smnda à Sceaux
Partagez !