Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Juniorat 2010

Le juniorat est un temps de préparation à l’engagement définitif dans la congrégation. Il dure trois mois et se déroule à Rome

Chapelet de Mère M. Salomé 1ère supérieure générale

 

 

EMBARQUÉES ENSEMBLE
DANS LA MÊME PIROGUE !

Furaha de la RD Congo, Valérie du Burkina Faso, Béatrice du Rwanda,
Mariette de la RD Congo, Piala de la Tanzanie,
Brigitte de la RD Congo et Maite de l’Espagne
avec Vicky de la RD Congo et Carmen de Malte comme accompagnatrices

Nous avons choisi la Pirogue comme symbole de notre collaboration entre nous pendant ce temps de juniorat.

Nous avons eu différents temps forts qui nous ont permis d’approfondir notre consécration au Christ et de relire les expériences vécues dans les différents lieux où nous avons été envoyées en mission.

Cela nous a aidées à prendre conscience de la présence de Dieu dans notre cheminement et à rendre grâce pour son amour inconditionnel et pour sa fidélité dans nos vies.

Le pèlerinage sur les pas de notre fondateur, le Cardinal Charles Lavigerie,
a renforcé notre dynamisme pour la Mission.

Une session sur l’Islam et la participation à une prière soufi
nous ont permis de mieux connaître l’Islam et le Coran,
dans le but de favoriser le dialogue et l’ouverture.

Nous avons aussi visité Rome :
les grandes basiliques de Saint Pierre et Saint Paul, de Saint Jean de Latran,
la Chapelle Sixtine, les Catacombes de Saint Callixte, le Colisée,
les tombeaux des Papes, le musée du Vatican.
Tout cela nous a permis de découvrir un peu plus la foi des premiers chrétiens.

Une session sur la communication non-violente
et la résolution pacifique des conflits
nous a aidées à changer notre regard,
à mieux vivre avec les autres et à grandir dans le don de nous-mêmes.

Chapelet de Mère M. Salomé 1ère supérieure générale

Nous avons approfondi la spiritualité ignatienne qui inspire notre vie
de femmes-apôtres. Le discernement et la prière sont au cœur de notre vie.

En visitant nos archives, nous avons pris conscience qu’il était important de protéger et d’entretenir l’héritage qui nous a été transmis comme patrimoine.
Cela ravive notre engagement à continuer de conserver et d’écrire l’histoire pour les générations à venir.

Nous avons apprécié les différentes rencontres que nous avons eues avec nos Sœurs de la Maison Généralice et du Conseil Général.

Partagez !