Header image alt text

Les soeurs Missionnaires de Notre-Dame d'Afrique

Accueil  >  

UNE DÉCLARATION PUBLIQUE POUR L’ACCUEIL DES MIGRANTS Flora Ridder Cté de Karlshuhe – Allemagne

Lors la journée de prière pour les personnes mortes dans leur route de migration, la communauté de Karlsruhe a fait une exposition publique qui était une “ligne de sauvetage” avec des affiches disant ce qu’ils voulaient exprimer concernant les politiques actuelles pour les réfugiés et les migrants et ont fait une déclaration publique dans ce sens.  Les membres de la communauté ont joué des tambours et de la musique africaine pour attirer les passants.

Ils ont également fait une vidéo avec cette action que vous pouvez voir à https://www.youtube.co /watch?v=LXK4T-MQKSI

La communauté de Karlsruhe avec la « ligne de sauvetage ».

Leur “ligne de sauvetage” accrochée au milieu de la place et leur pétition ouverte demandaient aux décideurs de changer les politiques de migration actuelles qui sont inhumaines, afin de sauver des vies. Cette défense publique des droits des réfugiés et des migrants fut un acte courageux.
« Nous, membres de la communauté de Lavigerie des missionnaires d’Afrique, nous sommes des Sœurs Blanches et des Pères Blancs, des prêtres et des sœurs qui dirigent la maison Lavigerie, un centre de rencontre interreligieux et interculturel, où nous travaillons avec des réfugiés.

En tant que chrétiens, nous croyons que chaque personne, indépendamment de son origine, sa
religion  son idéologie ou sa vision du monde est une créature de Dieu, voulue et aimée de Dieu tel qu’il ou elle est. Ils sont tous nos sœurs et frères.  Avec notre fondateur Charles Lavigerie, nous disons : “Je suis un être humain, et rien d’humain n’est étranger pour moi … Je suis un être humain, l’injustice envers d’autres êtres humains révolte mon cœur ... ”

Nous condamnons fermement la politique de dissuasion par la noyade. C’est un meurtre.
Chaque personne noyée est une de trop. Nous appelons pour une politique d’immigration qui élimine les itinéraires de fuite menaçant la vie. Nous appelons les politiciens et les entreprises à décider d’une politique de développement qui transforme les ressources des pays sur place, paie justement les travailleurs, bannit le travail des enfants et crée des opportunités éducatives ».

Flora Ridder Cté de Karlshuhe – Allemagne

Partagez !